La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le maintien d’une bonne santé psychologique demande d’intervenir sur plusieurs facteurs. Citons entre autres l’importance de se reconnaître un pouvoir personnel sur sa vie et sur son bien-être, d’être en mesure de s’épanouir, d’être satisfait de son emploi du temps et de ses réalisations, d’avoir de bonnes relations interpersonnelles et de bien gérer les éléments pouvant entraîner un stress ou de l’anxiété.  source: Université de Sherbrooke

Marcher avec notre animal de compagnie! c'est bon pour les deux! Marcher avec notre animal de compagnie! c'est bon pour les deux!

 

 

 

Les saines habitudes de vie

L'Organisation mondiale de la santé affirme que près de 75 % des maladies chroniques pourraient être évitées si de saines habitudes de vie étaient au rendez-vous.  Il n’est pas surprenant de constater que la norme "entreprise en santé" exige que les entreprises agissent obligatoirement sur la sphère « habitudes de vie » si elles désirent obtenir la certification. 

Habitudes alimentaires

De saines habitudes alimentaires sont essentielles au maintien d’une bonne santé. Plusieurs indicateurs nous permettent d’apprécier ces habitudes.  Si vous êtes un fumeur: les effets du tabagisme sur la santé sont bien connus et peuvent avoir de grave conséquences comme d'augmente de façon importante les risques de cancer et de maladies respiratoires.  Il en va de même pour l'alcool car la consommation régulière ou abusive pourrait entraîner de graves problèmes de santé et de société. 

L'activité physique modéré et les loisirs à notre porté

La marche en nature (vitamine N)

La marche offre de nombreux bienfaits: mobilise tout le corps, vous garde en contact avec le sol et est sans impacts, elle permet d'opter pour une meilleure posture, aide à garder les os en santé, l'action de marcher donne l'effet de légèreté dans l'engagement du corps, elle aide à préserve la masse musculaire.  La marche est une activité douce pour les organes du corps et aide au péristaltisme contrairement aux activités à impact: sauts etc. (descente de vessie causer par les sauts à long terme). Il est intéressant d'introduire des exercices de renforcement musculaire à un moment donné durant la marche.  Il s'agit de s'arrêter et d'intégrer quelques exercices de musculation (10 à 20 minutes: pectoraux, épaule et bras, dos et quelques exercices pour l'abdomen à la fin) et reprendre la marche.  À la fin de la marche, profiter pour méditer durant quelques minutes, oxygéner votre cerveau, debout, le dos droit, les bras allongés de chaque côté épaules détendus, placez vos jambes à l'écart poids réparti à égalité, (pieds à égalité sous vos épaules) en équilibre abdomen légèrement contracté,  en ouvrant grands les yeux, regardez cette belle nature tout autour de vous, cela demeure un exercice doux, bon pour le cerveau et renforce le muscle oculaire, améliore la vision, donne de la souplesse à la mâchoire, la nuque et le petit trapèze, libère des tensions.  Vous saurez ainsi que cette habitude de vie offre une amélioration de l'humeur et aide à contrer la dépression tout en gardant votre corps en santé.