La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

Les minéraux: le cuivre, le fer, magnésium, le zinc, le phosphore et le calcium. Ces derniers sont présents dans le miel permettant ainsi une meilleure connexion des neurones et un meilleur sommeil.  Toutefois, à noter que prendre du miel durant la grossesse n'est pas toujours conseillé en raison de la contamination par des bactéries botuliques. 

Le miel contient un certain type de bactérie pouvant conduire au botulisme chez le nourrisson selon le Centers for Disease Control and Prevention (CDC).  Il est donc recommandé d'attendre l'âge d'un an avant de consommer le miel.

Le botulisme est causé par une bactérie qui est en fait présente dans le sol, sur la poussière et présente sur toutes les surfaces de maisons, tapis etc. Il est aussi à noter que certains nourrissons sont plus susceptibles de développer la maladie après avoir ingéré les spores du botulisme.  

Des avantages à consommer?

Quoi qu'il ne soit pas une source alimentaire, il y a de réel avantages à en consommer: peut aider à la concentration (énergie), soigner la toux et les maux de gorge et aider à soigner des affections comme l'asthme, la toux et les maux de gorge et servir de substitut en pâtisserie pour aider à sucrer nos desserts, nos vinaigrettes et toutes formes de gâteries! 

Maintenant, L'American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG aux USA) ne mentionne pas le miel dans la liste d'aliments à éviter pour les femmes enceintes. 

Je connais un proverbe qui dit ceci: Vaut mieux prévenir que guérir!

Aliments et système immunitaire

Stimuler le système immunitaire et le garder en santé demeure un défi de tous les jours.  La santé physique et psychique est directement liée à la façon dont nous nous alimentons.  Plus notre alimentation sera équilibrée, plus la forme et le moral seront à la hausse.  

  1. la vitamine A
  2. la vitamine C
  3. la vitamine D
  4. le cuivre
  5. le fer
  6. le zinc
  7. le sélénium

1.    La vitamine A est essentielle au maintien de la fonction barrière de la muqueuse intestinale.  Le manque de cette vitamine réduit considérablement la réponse immunitaire à certains virus dont celui de la rougeole et à certaines bactérie dont celle du tétanos.

Épinard cru - carotte crue - potiron (courge) - laitue romaine - macédoine de légumes - foie de veau et de volaille. 

  • Exemple d'un bon apport quotidien: 4 g de foie de volaille, 6 g de foie de veau, 50 g de carottes crues ou 70 g de laitue romaine.

2.    La vitamine C est antioxydante et protège contre l'oxydation tout en favorisant l'absorption du fer apporté par les légumes et les légumes secs.  Cette dernière, stimule la production de l'interféron, une molécule produite par les cellules du système immunitaire pour détruire les microbes. Elle a aussi pour propriété d'être antifatigue.

Citron - persil frais - cassis - poivron rouge - fruits rouges - kiwi - orange pressée - chou-fleur cru - chou rouge cru. 

  • Exemple d'un bon apport quotidien: 55 g de cassis ou 160 g de fruits rouges

3.    La vitamine D est produite par la peau sous l'action des UV et favorise la minéralisation osseuse.  Côté immunitaire, elle jouera un rôle crucial dans le développement de certains globules blancs, les lymphocytes T, dans la régulation de l'expression de plus de 900 gènes et dans les réponses inflammatoires et immunitaires lorsqu'elles s'emballent.

Sardine - oeuf poché - huile de foie de morue - hareng fumé - anchois cru - saumon cuit vapeur - lardon.

  • Exemple d'un bon apport quotidien: 23 g de hareng fumé ou 60 g de saumon

4.    Le cuivre est nécessaire au système immunitaire pour combattre les microbes (micro-organisme pathogènes) mais en excès il pourrait avoir un effet être toxique.

Chocolat noir - levure alimentaire - foie de veau - hareng mariné - crevette cuite - noisette - pain de mie multi- céréales.

  • Exemple d'un bon apport quotidien: 60 g de pain de mie multi-céréales ou 200 g de crevettes

5.    Le fer est stockée par une protéine appelée ferritine et un manque de cette dernière se traduirait par une fatigue général, des maux de tête, une pâleur significative,  des crampes, un essoufflement et une grande nervosité.  Dans ce cas, le système immunitaire sera beaucoup moins performant.  

Curry - cumin - coriandre - épinard cuit - graines de sésame - boudin noir - boeuf et rosbif rôti - pain complet.

  • Exemple d'un bon apport quotidien: 70 g de boudin noir avec 100 g d'épinard cuits

6.    Le zinc protège nos cellules notamment des agresseurs dont les radicaux-libres et est un oligoélément qui agit dans la résistance aux infections.  Il est indispensable aux cellules immunitaires dans la production antimicrobienne. 

Cacao - pain de seigle - froment - foie de veau - huître creuse crue - boeuf braisé - steak haché, biscotte sans sel.

  • Exemple d'un bon apport quotidien: 75 g de foie de veau, 75 g de steak haché avec 70 g de biscottes

7.    Le sélénium est bien connu pour ses propriétés antioxydantes, intervient au niveau immunitaire en maintenant en éveil les globules blancs, les lymphocytes T et joue un rôle très important dans la synthèse des hormones thyroïdiennes.

Thon cuit au four - jaune d'oeuf - champignon de Paris - fromage emmental - jambon cuit - pâtes de blé complet

  • Exemple d'un bon apport quotidien: 1 oeuf, 15 g de thon, 35 g de champignons

Demeurer vigilant

Il est nécessaire de s'informer à son médecin avant d'apporter des changements qui pourraient nuire plutôt que d'aider.